Texte inspiré du 19.01.2014


  
« Tous les vivants sont dans la vie ! »
 

 

Le Seigneur attend pour revenir, ainsi ce qui est écrit se réalisera…

Dans le ciel, les gens sont  là, ensemble pour ce qui est des gens qui se connaissent…

 

imagescaetb0vz

 

Réf. Bible de Louis Segond

1Thessaloniciens

4.15 Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts .4.16 Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.4.17 Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

De nombreux passages nous parlent du retour de Jésus (Jean 14 ;

1 Corinthiens 15:51-58 ;

Philippiens 3:20-21 );

dans cette attente les croyants le servent et sont ses témoins

(1 Thessaloniciens 1:9-10 ; Actes 1:6-11 ).

 

Sephira’s Blogs

Publicités

Texte inspiré du 21 nov. 2012


« Garde ton âme au chaud ! »

Sur les préceptes du Seigneur
Réf. Bible de Louis Segond
1 Thessoniciens 4:2
Vous savez, en effet, quels préceptes nous vous avons donnés de la part
du Seigneur Jésus.
A voir aussi
 
Colossiens 3.6
C’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion,
 
Ephésiens 5.6
Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion.
 
Apocalypse
14.9
Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte: Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main,
14.10
il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’agneau.
 

Sephira

LIEN – REPENTANCE !!!


 Repentez-vous !!

Texte inspiré du 17.08.2012 –


 
« Pomponne l’air !! »

Bible de Louis Segond

 

Proverbes 4
4.1
Écoutez mes fils l’instruction d’un père

 

   Et soyez attentifs pour connaître la sagesse 

 

 4.2
Car je vous donne de bons conseils: Ne rejetez pas mon enseignement.
4.3
J’étais un fils pour mon père

 

Un fils tendre et unique auprès de ma mère.
4.4
Il m’instruisait alors et il me disait: Que ton coeur retienne mes paroles.

 

Observe mes préceptes et tu vivras.
4.5
Acquiers la sagesse acquiers l’intelligence

 

N’oublie pas les paroles de ma bouche et ne t’en détourne pas.
4.6
Ne l’abandonne pas et elle te gardera

 

Aime-la et elle te protégera.
4.7
Voici le commencement de la sagesse: Acquiers la sagesse

 

Et avec tout ce que tu possèdes acquiers l’intelligence.
4.8
Exalte-la et elle t’élèvera

 

Elle fera ta gloire si tu l’embrasses

4.9

Elle mettra sur ta tête une couronne de grâce

 

 Elle t’ornera d’un magnifique diadème.
4.10
Écoute mon fils et reçois mes paroles

Et les années de ta vie se multiplieront.
4.11
Je te montre la voie de la sagesse

Je te conduis dans les sentiers de la droiture.
4.12
Si tu marches ton pas ne sera point gêné

Et si tu cours tu ne chancelleras point.
4.13
Retiens l’instructionne t’en dessaisis pas

Garde-la car elle est ta vie.
4.14
N’entre pas dans le sentier des méchants

 

Et ne marche pas dans la voie des hommes mauvais.

 

Textes inspirés – Cévennes – Saint Jean du Gard –


 TOURISME GARD
« Toi là, sors !  tu verras ma gloire… « 
Jean 1.14Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.
« Je t’ai choisi pour agrandir l’alliance !! »
..Hébreux 7.22
    Jésus est par cela même le garant d’une alliance plus excellente.
 Hébreux 
8.6Mais maintenant il a obtenu un ministère d’autant supérieur qu’il est le médiateur d’une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses. 8.7En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n’aurait pas été question de la remplacer par une seconde. 8.8Car c’est avec l’expression d’un blâme que le Seigneur dit à Israël: Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, Où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle, 8.9Non comme l’alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d’Égypte; Car ils n’ont pas persévéré dans mon alliance, Et moi aussi je ne me suis pas soucié d’eux, dit le Seigneur. 8.10Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. 8.11Aucun n’enseignera plus son concitoyen, Ni aucun son frère, en disant: Connais le Seigneur! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux; 8.12Parce que je pardonnerai leurs iniquités, Et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés. 8.13En disant: une alliance nouvelle, il a déclaré la première ancienne; or, ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est près de disparaître.

Texte inspiré du 26 juil. 2012 – A discerner ??


         mal bien commun !! »

3.  (extrait)

Reste le texte de saint Cyrille. Les promoteurs de la communion dans la main généralement font à la fois l’impasse sur les faits ci-dessus présentés et un grand usage du texte attribué à saint Cyrille de Jérusalem, contemporain de saint Basile (4°s.). Dom Henri Leclerq résume les faits ainsi :  » Saint Cyrille de Jérusalem recommandait aux fidèles qu’en se présentant pour recevoir la communion, ils devraient avoir la main droite tendue, les doigts joints, soutenus par la main gauche, la paume légèrement concave ; et au moment où le Corps du Christ serait déposé dans sa main, le communiant dirait : Amen. « 

Mais le texte ne s’arrête pas là. Il poursuit :  » Sanctifiez votre oeil par le contact avec le Corps Sacré (…) Alors que vos lèvres sont encore humides, touchez vos lèvres et passez votre main sur vos yeux, votre front et vos autres sens pour les sanctifier.  » Cette recommandation plutôt bizarre où voisinent superstition et irrévérencie, à amené les savants à s’interroger sur l’authenticité de ce texte.  

  Rite Paul VI      Abbé Charles Tinotti
« Etude » 
Sur l’origine du mot  irrévérenci(e) ??
 

BIBLE DE LOUIS SEGOND ETUDE BARNABE OU BARNABAS?


Barnabé, ou Barnabas ??
Bible de Louis Segond version 1910
Actes

15.35Paul et Barnabas demeurèrent à Antioche, enseignant et annonçant, avec plusieurs autres, la bonne nouvelle de la parole du Seigneur. 15.36Quelques jours s’écoulèrent, après lesquels Paul dit à Barnabas: Retournons visiter les frères dans toutes les villes où nous avons annoncé la parole du Seigneur, pour voir en quel état ils sont. 15.37Barnabas voulait emmener aussi Jean, surnommé Marc; 15.38mais Paul jugea plus convenable de ne pas prendre avec eux celui qui les avait quittés depuis la Pamphylie, et qui ne les avait point accompagnés dans leur oeuvre. 15.39Ce dissentiment fut assez vif pour être cause qu’ils se séparèrent l’un de l’autre. Et Barnabas, prenant Marc avec lui, s’embarqua pour l’île de Chypre. 15.40Paul fit choix de Silas, et partit, recommandé par les frères à la grâce du Seigneur. 15.41Il parcourut la Syrie et la Cilicie, fortifiant les Églises.

 La Nouvelle Bible de Louis Segond
Actes
Paul se sépare de Barnabé

15.36Quelques jours après  Paul dit à Barnabé: Retournons visiter les frères dans toutes les villes où nous avons annoncé la parole du Seigneur, pour voir 15.37 où ils en sont.

 Barnabé était décidé à prendre aussi avec eux Jean, 15.38 appelé  Marc;  mais Paul estimait  ne pas devoir  prendre quelqu’un qui les avait quittés depuis la Pamphylie, et qui ne les avait pas accompagnés dans leur 15.39 oeuvre.  Le conflit devint tel qu’ils finissent par se séparer.  Barnabé, prit Marc avec lui, et embarqua pour Chypre.
 
15.40 Paul choisit Silas, et partit, recommandé 15.41 par les frères à la grâce du Seigneur.
 
Il passait par la Syrie et la Cilicie, en affermissant les Églises.